Dans la maison Musidora

Musidora entre dans la malle

Imaginons un coffre. Ou une malle, si vous préférez.

Si ce coffre se trouve dans le grenier, peut-être contient-il les journaux oubliés d’un vieil oncle original (et la révélation de ses stupéfiantes expériences scientifiques). Dans la chambre à coucher des enfants, il devient porte ouverte sur un autre monde, peuplé de créatures fabuleuses. S’il est exposé dans le salon, sans doute sert-il à ranger un service de table présent dans la famille depuis plusieurs générations, témoin des drames de l’intimité. Dans le bureau, il recèle à coup sûr la solution d’un crime impossible, l’ultime indice capable de démasquer le mystérieux meurtrier sans visage. À la cave, le coffre sert de sépulture à un cadavre — parfois, on entend des grattements sur les parois, à l’intérieur. Sur une île déserte, enfin, enterré au pied d’un arbre tropical, il garde le plus incroyable des trésors.

Ce coffre, c’est l’imaginaire. Il contient la réalité et la transforme.

Les Éditions Musidora invitent à puiser à l’intérieur pour y découvrir les trésors cachés de la littérature, du cinéma et de la bande dessinée.

Musidora entre dans la malle

Les Éditions Musidora sont nées sous le signe de l’imaginaire, pour en défendre toutes les couleurs. Nous évoluons parmi le fantastique, la science-fiction et la fantasy, mais aussi le roman policier, l’aventure et l’étrange — bref, toutes sortes de fictions. Car l’imaginaire s’appuie sur la réalité et en précise les contours. Parfois, il emprunte des voies divergentes, où se croisent l’homme de la rue, des fantômes, des magiciens, des savants fous, des extraterrestres, des dieux anciens et des créatures infernales.

Les Éditions Musidora défendent ainsi une conception large de l’imaginaire. Sont privilégiées l’exhumation de textes rares et la redécouverte de livres oubliés, toujours accompagnés d’un appareil critique propre à remettre ces œuvres dans leur contexte et surtout à la place qu’ils méritent dans l’histoire littéraire. Mais l’imaginaire ne se cantonne pas à la littérature, nous l’explorons non seulement au-delà des genres mais aussi au-delà des formes artistiques, créant des ponts avec le cinéma, la bande-dessinée, les arts graphiques…

Parce que l’attrait d’un livre ne se résume pas à son texte, nous avons à cœur de faire de chacun un objet beau, à la ligne élégante, toujours illustré et dans des matériaux de qualité. Nous sommes attachés à une fabrication soignée chez des imprimeurs de proximité et soucieux des problématiques environnementales.

Si nous avons choisi de nous placer sous l’autorité de Musidora, inoubliable Irma Vep dans Les Vampires de Louis Feuillade et muse des surréalistes, ayant puisé son pseudonyme chez Théophile Gautier, c’est qu’elle est le mystère et l’étrangeté personnifiés. Sa silhouette cintrée dans une combinaison noire nous guide dans les dédales des bibliothèques secrètes et des incidents de la nuit.

À votre tour, suivez Musidora à travers les portes dérobées de l’imaginaire.

Page mise à jour le